Quand faut-il faire les validations techniques en SEO ?

Lorsque j’accompagne des clients sur les aspects techniques et contenus du SEO, je suis sollicité à différentes étapes : souvent en pompier lorsqu’il est trop tard mais aussi au moment de la livraison (souvent trop tard aussi) et enfin au début du projet.

erreur SEO détectée trop tard
Trop tard, le mal est fait. Maintenant, on va ramer pour retrouver le trafic

Lorsque ma mission débute en même temps que le chantier de création/refonte, le cadre d’intervention est mieux défini et un planning sur plusieurs semaines est énoncé. Rapidement, je fournis des préconisations techniques qui seront associées aux cahier de specs. Durant le développement, dès qu’une pré-prod est disponible, je commence à vérifier la conformité entre le résultat produit et mes précos. Il y a souvent des choses à refaire et je sais que plus un problème est traité tôt, mieux c’est.

Validations par étapes et validation finale

Hélas parfois, un développement est conforme à mes exigences et puis, pour une autre raison – UX, changement de dernière minute, évolution – le développeur doit bricoler une solution parce qu’il n’a plus le temps ou pas vraiment envie de refaire quelque chose de bien propre. Et mes belles précos peuvent en souffrir.

Je me souviens notamment d’un cas ou tout était OK sur le point principal (e-commerce avec accès au catalogue produit) et à cause d’une erreur d’orthographe dans une URL, la belle architecture parfaite devenait un gros sac de nœuds avec redirections en chaînes (302, 301) et indication de la mauvaise URL canonique. Une modification de dernière minute avait tout cassé. Et tout cela, quelques jours avant la mise en prod (sinon, ce n’est pas drôle).

Comme mon rôle est de bien valider que tout est conforme pour les moteurs de recherche, je suis donc obligé de pré-livrer au fil du projet mais dois, malgré tout, tout revoir juste avant la mise en production. Et aussi juste après (il y a toujours quelque chose qui peut coincer – oubli de noindex, mauvaises redirections, problèmes entre version http/https…).

Après, le lancement, c’est souvent sauve-qui-peut

Ensuite, le site vit avec les améliorations qu’apportent les rédacteurs et les techniciens et je n’ai plus vraiment mon mot à dire : pour ce type d’intervention, ma mission s’arrête souvent quelques semaines après la livraison. Ils peuvent alors tout casser 🙁

Automatiser les audits SEO et monitorer pour dormir tranquille

Pour s’assurer que les consignes SEO sont bien respectées dans le temps, il existe différents outils qui permettent d’auditer à intervalles régulier afin de s’assurer qu’il n’y a pas de régressions fonctionnelles en terme de référencement naturel.

Plutôt que d’attendre de voir les positions chuter dans les SERPs, dans GA et voir GSC clignoter avec pleins d’erreurs, autant paramétrer un outil pour vérifier régulièrement.

Pour répondre à la question du titre de l’article, c’est très simple : si le site est stratégique, il faut tester en permanence. Voici donc quelques outils pour monitorer le SEO technique on-site :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *