Un petit mensonge pour mieux vendre ?

Certains n’ont peur de rien. Ou n’ont pas conscience de ce qu’ils font. Superbe exemple reçu par email il y a quelques semaines.

Le contexte : Un emailing de masse a fait atterrir dans la boite email de Tyseo une communication à propos d’un nouveau moteur de recherche local. Après avoir gentiment souri (un moteur de recherche, ce n’est pas un « petit » investissement – il faut avoir les poches bien profondes, s’entourer d’une équipe de spécialistes et avoir 10 années devant soi rien que pour proposer des résultats qui tiennent la route), ma curiosité m’a poussé à aller voir de quoi il retournait.

Il s’agit d’une petite société qui a développé un outil de type « annuaire local » sur lequel on peut faire des recherches par mot clé et par zone géographique. Histoire de gagner un petit lien géographique, je créé une fiche, je rédige un contenu et ajoute des « mots clés ». Advienne ce que pourra.

Quelques temps après que l’inscription ait été approuvée, je reçois l’email qui suit.

chiffres bizarres recherches locales
Résultats des « requêtes d’internautes locaux »

Cette information m’indique que des internautes ont tapé les mots clés que j’avais indiqué mais qu’il me suffit de payer pour apparaître lors de ces recherches. Sans payer, je suis uniquement visible sur le nom de l’entreprise. Sur le principe, je ne suis pas forcément choqué mais ce qui m’apparaît comme vraiment bizarre c’est le nombre de recherches.

Sur ce moteur de recherche uniquement, dans un rayon de 20km autour d’Annecy le Vieux, j’ai beaucoup de mal à croire que sur les 7 derniers jours il y ait eu :

  • 23 recherches pour le terme exact « Référencement naturel (seo) »
  • 20 recherches pour le terme exact « Publicité sur le web (sea, search, display) »
  • 15 recherches pour le terme exact « Mise en place de pages d’atterrissage »
  • et ainsi de suite.

Certains termes pourraient, à la limite, passer :

  • 20 recherches pour le terme exact « Facebook ads »
  • 7 recherches pour le terme exact « Création de site web »
  • 5 recherches pour le terme exact « Google adwords »

Mais ces volumes sont complètement farfelus. Google pourrait envoyer ce trafic mais certainement pas un moteur de recherche confidentiel (Semrush affiche un 0 pointé en recherche organique de même qu’en recherche payante et 1 seul backlink trouvé. Les autres outils Seobersver, Yooda Insight, Google Trends affichent des résultats proches).

Je ne sais pas comment ces volumes sont « trouvés ». J’aimerai bien voir l’algo derrière (un rand() ?).

Face à public non connaisseur et pour des activités grand public, on peut facilement se faire prendre au jeu. Sur « Restaurant », « Boulanger », « Plombier » ou d’autres requêtes similaires, ça peut marcher.

Au mieux, la méthode de vente est faussée et les calculs ne correspondent pas. Au pire, c’est un choix délibéré qui repose sur une fausse promesse et dont le but est de vendre un service en manipulant le lecteur. Entre les deux, j’ai ma petite idée mais dans le doute…

On est certainement ici dans le cadre du « deceptive marketing » et de la « publicité mensongère ». Et de rappeler que la loi sanctionne ces pratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *