Serpstat, couteau suisse de la visibilité en ligne

À la différence de certains outils qui visent à exceller sur une micro niche (crawl, netlinking, contenu, publicité), Serpstat se positionne en outil multi-cartes et propose une solution clé en main.

Sollicité par Serpstat, je me prête aujourd’hui au jeu du test d’outil. Mes tests se sont déroulés sur plusieurs semaines et sur plusieurs sites variés.

Avant de dire tout ce que j’apprécie sur cet outil, parlons tout de suite des inconvénients de ce type d’outils :

  • L’interface est dense. Et impose de prendre le temps de « rentrer » dans l’outil. Comme Photoshop pour la retouche photo, la courbe d’apprentissage de Serpstat se fait au fil des utilisations et nécessite de passer plusieurs heures afin d’en tirer le meilleur parti. C’est selon moi l’inconvénient principal de ces outils qui ont des dizaines de fonctionnalités.
  • Les fonctionnalités sont correctes mais pas aussi poussées qu’avec les outils dédiées.
  • Il faut attendre. Certains écrans sont longs à charger et certaines analyses (audits / positions) ne sont pas disponibles en direct. Je suis impatient et même s’il est difficile de faire autrement, ça m’embête de devoir revenir plus tard pour voir l’information demandée.

TL / DR : Serpstat est un super outil tout-en-un qui permet à un spécialiste du webmarketing d’avoir une vision globale, rapide et suffisamment dense pour piloter un projet client, faire des préconisations et suivre les évolutions.

Pour celui qui a pris le temps de se former à Serpstat, l’atout numéro 1 est d’avoir tout au même endroit. Simplicité, passerelles entre les fonctionnalités, l’outil est certainement le bon compromis pour celles et ceux qui ont besoin d’outils métiers mais qui ne veulent pas se ruiner en étant obligé d’acheter un outil hyper pointu pour chaque spécialité.

Combien coûte Serpstat ?

À partir de 15$ par mois et jusqu’à 2000$, l’outil veut accompagner aussi bien les webmarketeux qui se lancent que les agences avec beaucoup de volume à traiter. Au final, à la vue des fonctionnalités disponibles et des limites de crawls/audits, l’outil n’est pas onéreux.

  • Les tarifs « indépendant » permettent de tracker 20 projets max dès la seconde offre pour 55$ par mois. Ce n’est pas trop cher.
  • Pour les offres « agence », toutes les offres ont la possibilité de générer des rapports sans mention de Serpstat et même de sigler les rapports avec son logo. Le tarif de base c’est 400$ par mois mais on peut gérer 100 projets clients et plusieurs équipes d’utilisateurs. C’est un tarif… agence.

La fonctionnalité transversale top

L’approche internationale de l’outil est intéressante et utile dès que l’on bosse sur des projets qui dépassent les frontières nationales :

  • Multi-langue
  • Multi-pays / région / ville
  • Multi-moteur
  • Multi-périphérique
  • 2,4 milliards de mots clés (US) et 100 millions pour la langue française

On retrouve ces paramètres sur la plupart des écrans au travers de filtres. Bien pratique pour les analyses et les rapports.

L’analyse web selon Serpstat

Serpstat - vue globale d'un projet
Vue récapitulative pour un nom de domaine

L’outil propose une analyse globale au niveau des domaines :

  • Outils SEO autour des mots clés et des positions : suivi de positions, suivi de la concurrence, meilleures pages, comparaison avec la concurrence, volume et difficulté estimée. Les écrans sont denses et riches en informations. L’analyse des positions est bien faite et dispose de nombreuses options. Les outils liés à la concurrence sont bien pensés (mots clés présents chez les concurrents mais absent sur le site à optimiser).
  • Outils PPC : découverte et analyse de la concurrence, visualisation des annonces et suivi des actions de la concurrence (historisation des annonces, suivi des mots clés ciblés par la concurrence).
  • Analyse de domaines par lots (pub et SEO)
  • Visualisation (graphiques) pour export et rapports clients

L’outil propose ensuite de descendre au niveau des URLs :

  • Analyse des position par URL
  • Mot clés et types de SERPs
  • Compétition, battle d’URLs et mots clés manquants

Les fonctionnalités abordées de façon macro sont ensuite détaillées dans les autres fonctionnalités de Serpstat.

Recherche de mots clés

Serpstat - suggestion de contenus en rapport avec une requête
Quels contenus travailler par rapport à une requête saisie dans Google

En plus d’avoir plus de détails que dans la rubrique précédentes, on a aussi accès aux suggestions de Google avec une mise en exergue des mots clés principaux + mots clés associés. Utile pour bien faire le tour du métier et obtenir rapidement des idées de contenus à organiser et produire.

Les meilleures pages, l’analyse des concurrents, de leurs mots clés et de l’évolution de leurs positions est aussi disponible.

Côté pub sur le Search, l’outil propose une approche suffisamment complète pour découvrir la concurrence et compiler suffisamment de mots clés et d’annonces pour commencer/améliorer une campagnes de publicité Google Ads.

Analyse des liens entrants

Serpstat, aperçu des métriques liées au liens
Profil de liens d’un site web avec informations clés

L’outil est tout à fait correct sur cet aspect par rapport aux outils spécialisés. Noms de domaines, pages référentes, mots clés sur les ancres, types de liens, pages les plus liées et comparaison avec la concurrence.

Évolution des positions

Avec les fonctionnalités d’audit, c’est le point fort de cet outil. On a les positions, l’historique, les positions des concurrents, les pages qui remontent…

Audit de site

Serpstat vitesse mobile
Extrait des préconisations d’optimisation vitesse pour mobile

J’aime beaucoup les fonctionnalités de cette rubrique. On obtient une note globale et une classification des « problèmes » par criticité. J’écris « problème » entre guillemets car la liste des points à vérifier est plutôt complète mais les robots tombent parfois à côté de la plaque. Certains problèmes remontés n’en sont pas et ne remplacent pas un cerveau bien fait qui saura interpréter les résultats.

Les résultats des audits peuvent s’apprécier sur une ligne de temps. On peut paramétrer des audits réguliers et voir l’évolution. Super pour les rapports clients.

La rubrique audit dispose aussi de tests liés à la rapidité. Top !

Un écran dédié permet de choisir les critères que l’on souhaite et d’obtenir une vue tabulaire. Top !

Une dernière option (en beta) permet de tester en profondeur une URL afin de procéder à des vérifications supplémentaires.

Autres fonctionnalités

Serpstat - checklist d'optimisation du contenu
Exemple de liste de tâche (proposé par Serpstat)
  • Suivi de projets avec classification, gestion d’utilisateurs, audits paramétrables tous les x jours pour suivre les amélioration.
  • Tâches / suivi des avancées. Des listes pré-paramétrés permettent de ne rien oublier (analyse métier, analyse technique, contenu, liens…) mais aussi des listes que l’on peut créer soi-même et réutiliser d’un projet à l’autre. J’aime beaucoup cet aspect car il est orienté productivité.
  • Plugin Chrome pour avoir en 1 clic plein d’infos sur un site.

Verdict : pour le pro qui doit suivre en simultané plusieurs (dizaines) de sites, réaliser des pré-audit, gagner du temps en avant-vente, fournir des rapports à ses clients, avoir un outil clé en main transversal, Serpstat est vraiment pas mal. À tester, donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *