Simplicité et persuasion sur le web

Pour que l’internaute réalise la tâche souhaitée (acheter en ligne, souscrire à une newsletter, compléter un formulaire), il faut :

  • Définir ce que l’on souhaite que l’internaute réalise (c’est évident et pourtant…)
  • Créer un contenu sur mesure correspondant à l’objectif annoncé au point précédent
  • Diriger l’attention de l’internaute vers l’action à accomplir et lui simplifier la tâche

Évoquons donc ce dernier point.

À vouloir satisfaire tout le monde, on perd des yeux l’essentiel

À trop se focaliser sur des contraintes techniques (site responsive), de forme (garder une cohérence avec les autres pages / la marque), les standards et les bonnes pratiques (la règle des 3 clics), les optimisations pour le référencement (des mots clés dans la titraille), les attentes des autres services (cette actu ou cet élément de menu doit se voir sur toutes les pages), il est facile de se laisser distraire et de passer à côté d’éléments simples et pourtant fondamentaux en matière de conversion web.

Que préférez-vous ?

En tant qu’internaute, si vous avez le choix entre 2 sites web qui proposent la même chose mais :

  • Le premier site web semble clair, facile à utiliser, avec des formulaires rapide à remplir
  • Le second site web apparaît dense, difficile à naviguer, avec des formulaires longs à remplir

Et bien, le premier choix sera toujours privilégié. C’est inscrit au plus profond de nos neurones et le cerveau privilégie toujours la solution qui semble requérir le moins d’effort possible. Alors pour convaincre l’internaute de réaliser l’action désirée, il suffit de lui simplifier la tâche.

La simplicité au service du message : l’exemple avec les polices de caractère

La police influe sur la lisibilité

Cliquez sur l’image et faites le test vous-même !

Norbert Schwarz et Hyunjin Song de l’université du Michigan ont publié à ce sujet : si c’est dur à lire, c’est dur à faire. Le test était le suivant : le même texte est proposé à deux groupes de personnes. Seule différence entre les deux textes : la police de caractère. Un texte était proposé en Arial, le second dans une police cursive Brush.

Le premier groupe a lu le texte 2 fois plus vite que le second, l’a trouvé plus simple, plus compréhensible et l’a mieux retenu.  Le même test a été proposé dans 2 autres contextes (recette de cuisine suivi de questions) afin de vérifier l’impact de la police de caractère.

Le résultat final est sans appel : ce qui se lit facilement se retient mieux.

Simplifier pour convertir plus

En proposant à l’internaute des pages plus limpides et requérant peu de charge cognitive (ou moins que les concurrents), les conversions web vont croître. Il s’agit donc de travailler l’apparence mais aussi le message afin de minimiser le plus possible les frictions que peut rencontrer l’internaute.

  • Faire des paragraphes courts et facilement scannables agrémentés de titraille, images, listes à puces…
  • Écrire dans une police lisible (et de grande taille) avec une longueur de ligne faible et un interligne important.
  • Utiliser un vocabulaire adapté à la cible. Si le texte pourrait être utilisé dans une vraie conversation, alors le test est réussi.
  • Simplifier la navigation et les éléments annexes (barres latérales, pieds de page, en-tête) afin de ne conserver que ce qui est vraiment utile.
  • Supprimer tout ce qui bouge et qui ne renforce pas le message (publicité, animations, textes défilants).
  • Utiliser des éléments renforçant l’authenticité et la crédibilité du message (contact, mentions légales, citations sourcées, pas de photos de stock…).
  • Utiliser des appels à l’action se détachant vraiment du reste (taille, forme, couleur) sans pour autant ressembler à de la publicité.

 

Cet article est publié dans : Conversions web.

2 commentaires pour Simplicité et persuasion sur le web

  1. Très bien résumé, mais ton article traite davantage de la simplification d’une page que de la persuasion, contrairement à ce que ton titre laisse entendre. Merci en tout cas ! ;-)

  2. Charlotte dit

    Les internautes n’ont plus beaucoup de temps à gaspiller lorsqu’ils se dirigent vers un site web, on a donc intérêt à les accrocher d’entrée de jeu, quelque soit la thématique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>