Le WIFI pour les PME : Mythes et réalité

Très prisé par les travailleurs itinérants et apparement très pratique, le WIFI en entreprise à plusieurs contre-indications. Explications et décryptage.

Le WIFI ou les WIFI ?

Le WIFI est un protocole de communication permettant la mise en place d’un réseau local sans fil. Au lieu d’utiliser des cables réseaux pour relier les ordinateurs de votre entreprise à votre réseau informatique, des ondes radios sont utilisées.
Cela permet par exemple de déplacer un ordinateur portable dans la salle de réunion et d’accéder aux documents partagés, à l’intranet ou à Internet sans aucun fil. Fortement poussé par différents consortium de fabricants, il existe plusieurs versions du WIFI plus ou moins compatibles.

Mise en place

Un réseau WIFI nécessite deux composants au minimum pour fonctionner :

  • Un point d’accès WIFI qui fait la passerelle entre le réseau filaire de l’entreprise et les matériels WIFI (ordinateurs, terminaux évolués, imprimantes) et permet l’accès au réseau.
  • Des cartes WIFI sur chaque ordinateur souhaitant se connecter via les ondes radios.

Il est à noter qu’en fonction de vos locaux (taille, type de construction) plusieurs points d’accès peuvent être nécessaires. En effet, les ondes radios sont sensibles aux obstacles et ont une faible portée.

Avantages du WIFI

  • Rapidité d’installation pour les installation temporaires ou dans les endroits difficile à cabler (pas de goulottes, pas de cables, pas de perçage dans le batiment)
  • Mobilité
  • Facilité et rapidité d’utilisation
  • Sécurité. Si les procédures de sécurité sont mises en place.

Inconvénients du WIFI

  • Porté limitée et perturbations liées à l’environnement. Une étude de portée est nécessaire pour établir un réseau WIFI de qualité
  • Disponibilité. Les perturbations affectant les ondes électromagnétiques (Four micro-onde, moteur, appareils de télémesure) sont nombreuses
  • Coût. Technologie plus onéreuse que le matériel filaire
  • Cablage. Il faut alimenter les points d’accès en électricité et prévoir suffisament de points d’accès afin d’acheminer le réseau Ethernet vers l’ensemble des points d’accès
  • Bande passante. Le débit est divisé entre chaque utilisateur et le débit n’est pas garanti. Le débit théorique est de 54Mbits/s. En réalité il est plus proche de 30Mbits/s. A comparer avec les 100Mbits/s d’un réseau filaire
  • Installation. L’intervention d’un prestataire spécialisé est rapidement nécessaire si le réseau WIFI nécessite de relier plusieurs postes
  • Sécurité. Si les procédures de sécurité ne sont pas mises en place

Sécurité du système d’information

De part l’utilisation des ondes radios, un réseau WIFI est visible depuis l’extérieur. Ainsi, quelqu’un peut potentiellement se connecter sur un de vos points d’accès depuis votre parking ou depuis le batiment d’en face.
Cela pose d’évidents problèmes de confidentialité et d’intégrité de vos données. Pour contrer cela, il existe des procédures de sécurisation plus efficaces avec le matériel récent (WPA) qu’avec le matériel plus ancien (WEP).

Par simplicité, négligence ou ignorance de la part des entreprises, on peut estimer que 20% des réseaux WIFI sont aujourd’hui non sécurisés.

Quelques exemples rencontrés

  • Pour permettre aux travailleurs nomades de se connecter facilement, l’accès au réseau n’est pas sécurisée. Le débit internet est très lent. Plusieurs personnes extérieures à l’entreprise se servent illégalement du point d’accès pour accéder à Internet.
  • Le débit du réseau sans fil chute drastiquement à intervalle aléatoire dans un bureau. Après examen approfondi, le débit chute lorsque qu’un placard métallique dans la pièce attenante est ouvert.
  • Les copies de fichiers volumineux rend l’accès aux ressources réseaux très difficile pour les autres connectés. Il n’y a pas de contrôle de la bande passante. Le transfert de fichier volumineux accapare la plus grande partie.

Recommandations

  • Les coûts cachés d’installation et de paramétrage peuvent excéder le coût d’installation d’un réseau filaire (matériel WIFI, sécurisation, administration, étude de portée)
  • Le WIFI est adapté lorsque le trafic de votre réseau concerne des échanges de petits fichiers (web), le WIFI ne donne pas entière satisfaction avec les applications métiers lourdes (bases de données réseau, fichiers volumineux)
  • Les applications critiques nécessitant une disponibilité maximale doivent transiter sur un réseau plus adapté (débit et sécurité adapté)
  • Un réseau WIFI doit être sécurisé. Ne faîtes pas l’impasse sur ce point précis.

Source : Wikipedia, Interstices

One thought on “Le WIFI pour les PME : Mythes et réalité”

  1. Les 54 mbits annoncés sont effectivement à comprendre comme le débit théorique maximum à partager entre utilisateurs.
    Le débit standard pour les entreprises devenant de facto, le gigabit dans les nouvelles installations de réseau informatique câblées en catégorie 6, le wifi ne se conçoit qu’en appoint pour notamment permettre l’accés des visiteurs à internet sans pour autant qu’ils puissent accéder aux données et infrastructures vitales de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *