La fin des SERP ?

carte de chaleur des serps
Heatmap Baidu / Google

Les cartes de chaleurs (heatmap) sont le résultat d’études de suivi des yeux (eyetracking).

Concrètement, on place des internautes face à un ordinateurs et on filme la position de leurs yeux. En fonction des endroits les plus regardés sur l’écran on obtient une carte colorée que l’on superpose à une page web. Le résultat, très graphique, montre les endroits les plus regardés d’une page sur Internet.

On remarque alors que les habitudes des internautes ont beaucoup évolué depuis quelques années.

Les Faits

  • Les internautes chinois ne se comportent pas comme les internautes américains.
  • Le comportement des internautes américains a beaucoup évolué depuis quelques années.

Tentatives d’explications

  • Les internautes occidentaux recherchent de moins en moins.
  • Les internautes chinois, ayant moins d’expérience du web recherchent plus. Les chinois les plus technophiles recherchent moins (Baidu est le premier moteur de recherche en Chine). Le grand public recherche sur Baidu, les geek sur Google…
  • Les internautes préfèrent affiner leurs recherches. Si les premiers résultats ne correspondent pas, ils saisissent une nouvelle requête.
évolution recherche
Compression vers le haut de la recherche

    Et dans le futur

    • Bientôt les internautes ne regarderont plus que les 3 premiers résultats.
    • Bientôt les internautes ne regarderont plus que le premier résultat.
    • Bientôt les internautes ne verront plus les SERP. L’option « J’ai de la chance » de Google sera activée par défaut 😉

    D’un point de vue SEO, que faut-il en tirer ?

    • La fainéantise, pardon l’optimisation des recherches des internautes s’accroit, ce qui est bon pour la longue traine (peut-être…).
    • Il faut être premier sur les moteurs de recherche
    • Il faut avoir des descriptions alléchantes dans les résultats des recherches et avoir un site qui assure sinon votre taux de rebond va s’envoler.

    Pas de conclusions qui vont révolutionner le référencement mais une nette compression des clics vers les premiers résultats d’une requête ce qui va encore accroitre la concurrence sur les expressions phares et qui va favoriser les sites ayant un budget conséquent en SEO.

    Les petits sites web survivront-ils ?

    Merci Asie Atelier etSearchEngineLand pour les captures d’écrans.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *