Digital ou Numérique ?

Je suis coupable. Coupable d’avoir pendant longtemps fustigé l’usage du terme « digital » à la place de « numérique ». Jusqu’à ce que je lise les propos argumentés de Typhon Baal Hamon et d’Anthony Mathé (que l’on peut lire en intégralité sur le sujet sur le BDM) ainsi que le guide des égarés.

réveils numériques
Réveils numériques à affichage digitale 😉

« Agence digitale », « transformation digitale », « marketing digital », « révolution numérique », « usages numérique », « archivage numérique », digitalisation, numérisation…

On voit à peu près tout et n’importe quoi dans l’utilisation de ces deux mots « numérique » et « digital ».

En français et en anglais

L’Académie Française a expliqué clairement qu’il fallait préférer « numérique » car le mot « digital » se réfère au latin « digitum » : le doigt.

Nos voisins qui utilisent la langue de Shakespeare utilisent quant à eux le terme « digital » qui signifie chiffre (digit comme dans affichage digital des anciennes montres ou radio-réveil qui affichaient des chiffres). Par simplicité,  par erreur de traduction ou par francisation, ce terme s’est retrouvé tel quel dans les usages de la langue française.

Entre numérique et digital, la frontière est floue

Numérique s’oppose à analogique (« vidéo numérique » contre « vidéo analogique »). Ce qui différencie les deux est le traitement informatique du premier. Digital lui est plus lié à la notion d’expérience utilisateur.

Grâce à la vidéo numérique en 3D, le fan de cinéma vit une expérience digitale inédite…

Le terme numérique est plus lié à la technique, le terme digital est plus souvent utilisé pour la pratique qu’en a l’utilisateur et la plus-value qu’il en retire. C’est pourquoi on parle de digitalisation d’une marque et de numérisation d’archives et pas l’inverse.

Et depuis le début de l’informatique moderne (dans les années 80), les usages ont beaucoup évolué. Les termes « digital » et « numérique » ne sont plus utilisés aujourd’hui comme il y a 5, 10, 20 ou 30 ans.

Qu’utilisent-on dans la vraie vie ?

Enfin, il y a quelque chose de très important. La langue (la vraie), n’est pas celle que l’on trouve dans les livres et les dicos mais celle qui se pratique tous les jours.

Et dans la rue les couloirs des agences, force est de constater que le terme digital a pris le dessus.

Ça ne plaira pas aux académiciens, ni aux utilisateurs de « mèl », de « mercatique » ou de « mot-dièse » mais au final, c’est quand même la rue qui gagne. Dommage ou pas, là n’est pas le propos.

Alors Digital ou Numérique ?

Digital sans hésiter. Et à cause d’un argument très terre à terre. Si en tant que référenceur, je dois propulser mon agence dans le top des classements de Google, je privilégeriai le terme « digital ». Non pas parce qu’il est juste mais parce que c’est celui qu’utilise la majorité des utilisateurs et que je souhaite attirer beaucoup de trafic vers mes pages web.

Et comme beaucoup de personnes utilisent le terme « digital », sa définition dans le dictionnaire va évoluer. En ayant faux aujourd’hui par rapport au dico, je suis néanmoins en phase avec les usages et j’ai un coup d’avance sur ceux qui restent accrochés aux vieilles habitudes.

Pour ceux qui sont intéressés pour voir quelles sont les requêtes associées à ces deux termes, voici le lien vers le Google Trends qui fait la comparaison. On trouve pas mal de termes qui faussent les résultats (nom de marque notamment comme Western Digital par exemple) mais si on apure les résultats, on constate bien que les 2 termes relèvent des réalités et des besoins utilisateurs différents.

Photo : Tony Chang

2 réflexions au sujet de « Digital ou Numérique ? »

  1. C’est vrai que ces deux notions sont très proches…j’ai moi-même tendance à mélanger ces deux concepts pourtant différents…merci en tout cas de l’éclaircissement

  2. C’est pourtant une erreur ….
    Numérique en francais se dit digitan en anglais.

    Mais tout est « digital » en anglais…. Il n’y a pas 2 significations proches comme expliqué plus haut.

    C’est uniquement lorsque l’on ne comprend pas ce que veut dire un mot qu’on lui invente les significations qu’on imagine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *