Quel est le vrai défi de Google pour le futur ?

requete google
Que de la pub sur ce résultat !

Une capture d’écran assez surprenante de Google ce jour. En effet, on peut voir qu’aucun résultat naturel ne s’affiche… uniquement des publicités.

Un bug passager ? Certainement car sinon nous sommes face à un changement irrémédiable dans le fonctionnement du moteur de recherche favori des européens. Mais Google est aussi connu pour son industrialisation des tests A/B alors qui sait…

Le vrai défi de Google : la confiance, le social ou la pertinence ?

Attaqué par des actions anti-trusts aux USA et en Europe, Google fait peur aux autres entreprises technologiques et à une frange de plus en plus importante de la population. Bien qu’il ait plusieurs années d’avance sur ces concurrents, Google doit néanmoins faire face à des défis importants pour les années à venir :

  • Ne pas apparaître comme trop gros : risques d’actions en justice contre un monopole. L’action anti-trust a échoué en Amérique, mais ce n’est peut-être que partie remise. On peut aussi citer les conflits d’intérêts de Google avec le reste du web (flux shopping payants, résultats OneBox qui court-circuitent d’autres sites…).
  • Ne pas s’asseoir sur ces lauriers : en tests aveugles, les internautes préféreraient les résultats renvoyés par Bing… Plus pertinent apparemment (Dommage le site Bing It On n’est plus en ligne. Voir l’article d’Abondance à ce sujet). Pour corser le tout, les référenceurs jouent toujours au jeu du chat et de la souris avec les moteurs de recherche. De complètement automatisé, Google a admis l’existence de filtre blanche et d’interventions humaines dans ses classements.
  • Prendre le virage du social : Facebook fait peur. Le Social Graph permet d’obtenir un foule d’informations exploitables et sémantiquement intéressantes. Et apporter des réponses censées est l’approche de Google pour séduire les utilisateurs. En ce sens, Facebook dispose d’une jolie pépite que Google aimerait certainement exploiter. Google+ tente de réduire l’écart mais reste encore loin derrière le leader des réseaux sociaux.
  • Continuer à gagner de l’argent avec la publicité : L’internaute clique moins sur les bannières de pub et les performances des publicités textuelles Adsense ne sont plus aussi intéressantes qu’auparavant : les budgets pub peuvent diminuer et les internautes apprendre à reconnaître une pub en lien texte. Est-ce pour cela que la partie droite des résultats de Google contient désormais des infos intéressantes avec le Knowledge Graph? Pour ré-associer, dans l’esprit de l’internaute, cette zone des résultats de recherche avec un contenu pertinent ?
  • Ne pas faire peur aux utilisateurs : Vie privée et collecte d’informations automatisées ne font pas bon ménage. Google sait déjà beaucoup de choses sur nous, les résultats personnalisés en sont un exemple. Pas plus tard qu’hier j’ai tapé « hop » dans la barre de recherche et Google m’a proposé « hôpital d’Annecy »… C’était effectivement ce que je cherchais. Google sait donc ou je me trouve. Sur un autre ordi branché sur la même connexion internet, des recherches liées à la santé avaient été faites le jour précédent. Est-ce lié (mode parano activé) ? Et si en plus de toutes les données collectées sur les outils de Google (le moteur, Google Drive, Google Agenda…) l’internaute se met à confier des données plus privées (G+, Google phone ?, dossier médical comme aux États-Unis), comment s’assurer du respect de sa vie privée ?

Ce ne sont que 5 points que j’ai choisi de présenter ci-dessus. Les risques sont réels pour Google et les succès des entreprises de la Silicon Valley peuvent très vite se défaire (RIP Yahoo, MySpace, Delicious…). Quels autres défis voyez-vous ?

10 réflexions au sujet de « Quel est le vrai défi de Google pour le futur ? »

  1. vous relatez là cinq grands points qui obligent les lecteurs à réfléchir sur l’avenir de leur propre site face à GG.
    Un défi futur pour GG, je crois qu’il a déjà tracé son futur et il nous le montre de temps en temps ou plus présentement avec ses algorithmes successifs

  2. Je pense que l’avenir du mastodonte Google sera un peu la situation de Microsoft il y a 10 ans. Ils vont se reposer sur leurs monopoles et dominations en ayant du mal a suivre les nouveaux défis et en étant dépassé petit a petit par d’autres concurrents.
    Mais comme microsoft, Google restera un mastodonte de nombreuses années…

  3. Ils auront le monopole jusqu’à ce que quelqu’un les remplacent et ainsi de suite. Tout comme facebook qui a le monopole en réseau social et qui tend à décroitre face à d’autres réseau sociaux.

  4. Euh quand même pas videobuzzy… Microsoft c’est tout à fait normal, ils ont du mal à passer à autre chose que le logiciel… alors que Google sort un service et c’est tout de suite apprécié par le grand public (Android etc…) bref à ce jour Google ne s’est loupé que dans son réseau social et encore je ne sais même pas si on peut dire ça car il y a quand même une valeur ajoutée à Google + pour les créateurs de site, l’author rank… bref tout ça pour dire que ça ferait bien du bien d’avoir un concurrent de Google surtout sur son moteur mais c’est juste pas possible pour le moment… Y a qu’à voir la pertinence des résultats de Bing, c’est affreux…

  5. J’aimerai tellement qu’un nouvel navigateur sorte afin qu’on ne soit pas aussi dépendant de Google et ses fameuses mise à jour bloquantes pour certain d’entre nous ! Bonne continuation

  6. Bonjour,

    Pour moi, le principal défi que Google devra relever ce sera de veiller à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre, car à force de vouloir tout dominer, le mastodonte pourrait bien s’empierger dans ses propres obstacles!

  7. Un des défis de Google est d’arriver à rendre crédible son offre collaborative (Drive, Google apps…) qui n’a pas d’équivalent, auprès d’institutions qui craignent pour la confidentialité et la propriété de leurs données sous le régime du Patriot Act.
    Mais GG n’est pas le seul dans ce cas…

  8. Google reste le plus utilisé mais est assez malaimé aussi et ça peut se comprendre, de moteur de recherche proche de l’internaute, il est devenu une régie publicitaire géante. De la pub, toujours de la pub, maintenant on en a systématiquement ou presque dans ses mails sur Gmail par exemple, c’est un jeu un peu dangereux je trouve.

  9. Le vrai défis pour google c’est Facebook je crois, et le jour ou FB va lancer son propre moteur de recherche comment vont-ils réagir à ce moment là c’est une question qui quand même les inquiéter beaucoup, rien qu’avec son audience FB en lançant un moteur de recherche pourrait en quelques jours prendre 10, 20 voir 30% du marché de la recherche à Google une vrai révolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *