Comic Sans Ms : la police qui déchaine les passions

On a d’un côté ceux qui l’adorent et de l’autre ceux qui la détestent. La fameuse police Comic Sans Ms est utilisé par énormément de gens (dans les écoles, dans les CE, dans les magasins et même en entreprise…) au grand dam de beaucoup de professionnels de l’image qui la trouvent complètement inappropriée.

Son inventeur, Vincent Connare, a décidé de la créer lorsqu’il se rend compte qu’il n’existe pas vraiment de polices de caractères adaptées aux bandes dessinées et que justement il y un besoin, notamment du côté des logiciels pour enfants et autres programmes ludiques. C’est ainsi qu’un 1994, l’auteur publie sa police de caractère en suivant l’influence des polices utilisées dans les comics américains. Tout d’abord  utilisée dans  Microsoft Movie Maker puis rapidemment inclue dans le pack de polices de bases de Microsoft 95, on la retrouvera ensuite dans Internet Explorer 3, Publisher…

D’après son créateur, cette police, très lisible sur les titres mais aussi en petite taille sur écran n’avait pas pour but de devenir une police à usage général mais de servir uniquement comme fonte pour les logiciels jeunes publics.

Alors devant l’utilisation massive à tort et à travers de cette écriture, un mouvement anti-Comic Sans Ms fut lancé par des graphistes exaspérés. En vain, la police frankenstein engendrée par Vincent Connare continue de faire fureur.

À son sujet il déclare d’ailleurs :

« Si vous l’aimez, vous ne connaissez certainement pas grand chose à la typographie. » Et il complète par « Si vous la haïssez, alors vous n’en connaissez certainement pas beaucoup plus et vous devriez trouver d’autres loisirs ! ».

Allez, juste pour le {bonheur|malheur} des yeux, quelques images…

Comic Sans from Sam and Anita on Vimeo.

2 réflexions au sujet de « Comic Sans Ms : la police qui déchaine les passions »

  1. Comme le dit le documentaire (que je connaissais pas, merci pour la trouvaille), c’est essentiellement lié au fait que Comic Sans est utilisé massivement par les « non graphistes » et souvent dans un mauvais contexte qui crée cette « polémique » autour de cette police.

    Ma femme, enseignante au primaire, l’adore et l’utilise dans presque tous ses documents 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *